Les différents métiers liés au guidage linéaire

guidage lineaire

Intégré aux équipements quotidiens et industriels, le guidage linéaire améliore leur précision et leur performance. Sa conception, sa fabrication, sa maintenance et sa commercialisation exigent certaines compétences et qualités requises chez les professionnels qui manipulent ces systèmes.

Des technico-commerciaux pour accompagner les clients

Ayant suivi une formation technique ou commerciale, notamment en matière de guidage linéaire à galets, les technico-commerciaux sont aptes à aider les clients dans la définition de leur besoin. Ils sont expérimentés dans ce secteur et peuvent conseiller ces derniers dans le choix des produits qui leur conviennent.

Collaborant avec les distributeurs, les technico-commerciaux sont régulièrement informés et formés par les fabricants afin d’améliorer le service apporté au client. Les distributeurs, quant à eux, identifient, détectent et éradiquent les produits contrefaits susceptibles de s’introduire dans leurs circuits. En agissant ainsi, ils protègent les utilisateurs et assainissent le marché.

Des travaux de recherche et de développement effectués par les fabricants

Effectuant continuellement des travaux de recherche et de développement, les fabricants déploient leurs efforts dans l’amélioration de la qualité des guidages linéaires. Ainsi, les équipements pourvus de ces dispositifs mécaniques sont d’autant plus performants.

Par ailleurs, pour gagner du temps et réaliser des économies financières, les fabricants procèdent à une simulation, à un calcul ou à un développement virtuel. De cette manière, le client n’est plus obligé de se soumettre à de divers essais pour valider un guidage linéaire à billes ou un autre dispositif mécanique.

Le fabricant, garant de la qualité des produits

Les fabricants de systèmes de guidage linéaire CNC, coulissant, à galets ou à billes maîtrisent la mécanique. Ils sont également dotés de solides connaissances en automatisme, en informatique et en électronique.

Un niveau élevé de précision est exigé dans la fabrication de ces systèmes. En effet, quelques mesures sont parfois réalisées en dessous du micron. Pour obtenir des produits de qualité, ces professionnels doivent maîtriser les procédés de fabrication, le contrôle automatique intégré et l’automatisation.

Au cours de leurs tâches, ils doivent s’assurer de la précision de l’état de surface, de la microgéométrie, de l’état métallurgique et de la géométrie. Pour une meilleure qualité des produits, les fabricants élaborent des produits de maintenance sophistiqués qui usent des technologies de l’informatique et de l’électronique.

Un choix minutieux des matériaux par le concepteur 

Le concepteur se charge de dessiner le système et de choisir minutieusement les matériaux adaptés à sa fabrication. En fonction de la performance recherchée, il peut choisir des aciers faiblement alliés, des aciers de cémentation ou encore des aciers à base de chrome à teneur élevée en carbone. Il est à noter qu’un guidage linéaire coulissant en acier inoxydable résiste mieux à la corrosion qu’un modèle en aluminium.

Pour satisfaire leurs clients, certaines marques viennent à proposer à leurs clients un accompagnement dans la conception du dispositif. Dans ce cas, les techniciens et les ingénieurs assistent ces derniers et les aident à préparer le cahier des charges. Ainsi, les systèmes de guidage linéaire sont soigneusement étudiés et conçus sur mesure dans le respect des leurs composants complémentaires et des installations dans lesquelles ils seront intégrés.